Les élites lettrées au Moyen Âge

Les élites lettrées au Moyen Âge

Plus de vues

Les élites lettrées au Moyen Âge

Modèles et circulation des savoirs en Méditerranée occidentale (XIIe-XVe siècles)

Patrick Gilli

Collection « Fonds PULM »

En consacrant plusieurs séminaires aux élites lettrées, séminaires que nous avons volontairement recentrés sur les pays méditerranéens (France du sud, Espagne, Italie), le CHREMMO voulait attirer l’attention sur les pratiques culturelles des dominants de la société médiévale...

Lire la suite

Broché, cousu

Épuisé

Description

Détails

En consacrant plusieurs séminaires aux élites lettrées, séminaires que nous avons volontairement recentrés sur les pays méditerranéens (France du sud, Espagne, Italie), le CHREMMO (centre de recherches des médiévistes montpelliérains) voulait attirer l’attention sur les ­pratiques ­culturelles des dominants de la société médiévale. La formule même d’élites lettrées présuppose un lien entre l’appartenance aux groupes dirigeants et la maîtrise des outils intellectuels fournis par les studia. Dans des sociétés médiévales largement dominées par la conviction de l’utilité pratique des savoirs, à quoi servait l’acquisition de connaissances spécifiques et quelle place cette maîtrise intellectuelle conférait-elle à ses détenteurs  ? Les gens de savoir, pour utiliser la formule de Jacques Verger, aussi faible qu’ait été leur représentation sociologique, ont fini par structurer un champ intellectuel animé de tensions fortes entre les différentes branches de la connaissance, mais aussi d’une conscience aiguë de son importance. Ces branches académiques se sont souvent affrontées entre elles pour des questions de préséances intellectuelles qui étaient en même temps des questions sur les meilleures façons de rendre service à la société… toujours cet impératif de l’utilité sociale qui est le chrisme de la culture médiévale !

Pour rendre compte de ce questionnement, nos séminaires ont pris des formes variées  : de la conférence d’un spécialiste la rencontre thématique sur plusieurs journées. De là, la nature particulire des études recueillies. En effet, à côté du séminaire proprement dit où intervenait un collègue français ou étranger sur un point particulier, notre équipe a organisé des journées de travail centrées sur des aspects privilégiés  : deux sont à signaler tout particulièrement car elles ont donné lieu à des communications souvent originales et reproduites ici, l’une était intitulée « Les élites lettrées et le droit », l’autre « La transmission des savoirs au Moyen Âge ». Au lecteur désormais d’apprécier la richesse et la variété des contributions ici réunies, témoignage d’un effort de longue haleine entrepris par les médiévistes montpelliérains pour rappeler à nos contemporains l’importance et la singularité des intellectuels médiévaux.

Caractéristiques de l'ouvrage

Caractéristiques de l'ouvrage

Poids 0.68 kg
Année de publication 2008
Format 16 x 24 cm
ISBN 978-2-84269-822-5
ISSN Non
Nombre de pages 352 p.
Éditeur Presses universitaires de la Méditerranée – PULM
Langue Français, Italien
Type ouvrage Broché, cousu
Date de mise à disposition 1 juil. 2008
Auteur(s)

Détails

Patrick Gilli
Recension

Dans la même collection

Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation. / This site uses cookies. By continuing to browse this site you are agreeing to our use of cookies. Pour en savoir plus / Find out more here.
x