La passion de l'ornement à la renaissance

La passion de l'ornement à la renaissance

Plus de vues

La passion de l'ornement à la renaissance

Actes du colloque tenu au château de Bournazel les 28 et 29 septembre 2013 réunis par Thierry Verdier

Thierry Verdier

Philosophes, spécialistes de littérature latine et de lettres françaises et italiennes, historiens et historiens de l’art, musicologues et théoriciens du goût se sont penchés sur le thème de l'ornement «renaissant »...

Lire la suite

Broché, dos carré collé

26,00 €

Disponible

Description

Détails

Que serait l’art de la Renaissance, cet art de Cour s’il en fut, sans ce bonheur des étoffes brodées, des bijoux rutilants, des parures chatoyantes, des pièces d’orfèvrerie travaillées jusqu’à l’épuisement, des improvisations fleuries des chanteurs et des poètes, de l’essor de l’ébénisterie dans les mobiliers domestiques et liturgiques, de la finesse sculptée qui accompagne toutes les façades et tous les décors ?

La beauté d’une œuvre dépasse de beaucoup la simple épure. L’ornement n’est pas un luxe inutile et bavard, mais bien la tentative sensible pour atteindre cette Beauté qui touche l’âme et élève l’esprit.

Un colloque n’a pas pour ambition de dresser l’état d’une question, et encore moins de tracer une ligne définitive pour circonscrire un sujet. Cela relève de l’ambition encyclopédique. Certainement pas du temps court de la discussion et de l’échange.

C’est pourquoi, nous avons choisi cette année de rassembler autour du thème de l’ornement « renaissant » des questionnements qui sont rarement positionnés les uns à côté des autres. En faisant converser des philosophes, des spécialistes de littérature latine et de lettres françaises et italiennes, des historiens et des historiens de l’art, des musicologues et des théoriciens du goût, nous avons souhaité proposer de nouvelles voies pour parcourir ce vaste territoire « passionné » de « l’ornement ».

Une première thématique concerne les distinctions entre ornements et ornementation. Il y est question d’architecture et notamment des transferts artistiques européens de quelques topiques de l’histoire de cet art. Une seconde s’attacha à poser sur une même ligne de lecture les recherches « ornementales » des grandes langues de la Renaissance : le latin, le français, l’italien et l’anglais. Enfin, la troisième thématique, intitulée « réminiscences ornementales », s’appuie sur deux focalisations archétypales des discours sur l’ornement à la fin de l’époque moderne.

Caractéristiques de l'ouvrage

Caractéristiques de l'ouvrage

Poids 0.7 kg
Année de publication 2016
Format 19x26 cm
ISBN 978-2-9540039-2-4
ISSN Non
Nombre de pages 254 p.
Éditeur Presses universitaires de la Méditerranée – PULM
Langue Non
Type ouvrage Broché, dos carré collé
Date de mise à disposition 22 mars 2017
Auteur(s)

Détails

Thierry Verdier

Dans la même collection

Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation. / This site uses cookies. By continuing to browse this site you are agreeing to our use of cookies. Pour en savoir plus / Find out more here.
x