L'art du peintre doreur, vernisseur

Jean Félix Watin (présentation de T. Verdier)

Publié pour la première fois en 1772, L'art du peintre doreur, vernisseur est rapidement devenu l'ouvrage de référence de tous les artistes, architectes et artisans intéressés par la décoration intérieure et ses techniques.

Physique
Broché, cousu
23,00 €
Disponible Disponible

Publié pour la première fois en 1772, L'art du peintre doreur, vernisseur est rapidement devenu l'ouvrage de référence de tous les artistes, architectes et artisans intéressés par la décoration intérieure et ses techniques. Écrit par un« marchand de couleurs » parisien, considéré en son temps comme l'un des plus avisé de la capitale, Jean-Félix Wattin, ce texte devint un véritable classique. Présentant par le menu les techniques de la peinture décorative, les pigments, l'art de la dorure et du vernis, cet ouvrage,prétendait offrir aux hommes de l'art les principes les plus précis de leur métier. Tout y était décrit depuis le choix d'une couleur en passant par les nuances chromatiques, la confection des « assiettes » pour la dorure, les qualités respectives des vernis d'ameublement et de décor. Et l'auteur, s'appuyant sur une longue fréquentation des artisans et des professionnels, avait essayé de mêler trucs de métier, savoir-faire reconnus et conseils personnels.

Rapidement apprécié ce livre eut une audience qui déborda le monde des simples professionnels. Architectes de cabinet s'adonnant aux plaisirs de la décoration et du second œuvre — ce que l'on nommait alors « les dedans » —, peintres en mal de conseils pour leurs recherches de coloration, ou encore les amateurs souhaitant surveiller un programme d'aménagement, L'art du peintre, doreur, vernisseur obtint une place de manuel. Réédité peu de temps après sa première apparition sur l'étal des libraires, il fut diffusé dans tout le royaume et connu même une traduction en langue allemande. promu outil de promotion d'un certain art de vivre à la française, son audience couvrit toute la fin du XVIIIe siècle et perdura durant tout le siècle suivant alors même que la chimie moderne commençait à proposer d'autres médiums aux artisans du bâtiment.

Devenu rare et souvent conservé dans le bibliothèques, ce livre reste fondamental pour toute personne œuvrant sur le patrimoine architectural. Il paraissait opportun de l'offrir aux professionnels comme aux spécialistes de l'architecture ancienne dans cette ultime version, celle du XIXe siècle.

Plus d’information
Année de publication 2005
Auteur Jean Félix Watin (présentation de T. Verdier)
Format 15 x 21
ISBN 978-2-84269-596-5
ISSN I635-23886
Nombre de pages 364
Éditeur Presses universitaires de la Méditerranée – PULM
Langue Français
Type ouvrage Broché, cousu
Date de mise à disposition 3 déc. 2012
Poids 0.760000
Jean Félix Watin (présentation de T. Verdier)

Dans la même collection

---
Jean Félix Watin (présentation de T. Verdier)
Broché, cousu
23,00 €
Thierry Verdier
Coffret
69,00 €
Baby-Collin, Cortes, Faret, Guétat-Bernard
Broché, dos carré collé
42,00 €
Broché, cousu
29,00 €