Esclavage et rébellion

Hélène Vignaux

Pouvant être envisagée sous plusieurs angles, historique, éthique, géographique ou sociologique, l’étude de l’esclavage est complexe, de sorte qu’il est difficile d’en appréhender tous les aspects.

Physique
Broché, dos carré collé
22,00 €
Épuisé Épuisé

Pouvant être envisagée sous plusieurs angles, historique, éthique, géographique ou sociologique, l’étude de l’esclavage est complexe, de sorte qu’il est difficile d’en appréhender tous les aspects. La présente étude de la situation de l’esclave dans la société civile, des villes et des campagnes, permet de traiter de l’aspect institutionnel et individuel de l’esclavage des Noirs et des Mulâtres en Nouvelle Grenade au XVIIe siècle, et aide à comprendre la diversité des comportements des esclaves.

Dans une approche globale, l’auteur a tenté de déduire l’origine ethnique, et donc l’appartenance culturelle, des Noirs débarqués en Nouvelle Grenade, de même que leur nombre, dont l’estimation, quoique relative, donne une idée de l’importance de ce trafic. Pour en comprendre l’organisation, l’auteur décrit l’accueil des esclaves à Carthagène des Indes (important port négrier situé sur la mer des Caraïbes), les formalités administratives et sanitaires de rigueur, et les règles régissant la vente des esclaves. Les demandes de licences permettent de noter l’accroissement de la demande de main d’œuvre noire, et d’établir la répartition des esclaves dans les mines, les haciendas ou les villes, ainsi que leurs différents emplois. L’auteur constate par ailleurs l’immense écart entre les obligations théoriques légales et morales des maîtres, et la mise en pratique de celles-ci en Nouvelle Grenade. La recherche de la perception de la relation esclave-maître fait ressortir des situations de contestation, certains esclaves contournant les obstacles et adaptant en leur faveur des mesures qui leur étaient en principe défavorables. Les différents moyens, légaux ou non, qu’avaient les esclaves pour accéder à la liberté sont aussi évoqués. Une place spéciale est accordée à l’étude de l’organisation interne des palenques.

Les relations sociales, juridiques et politiques décrites brossent ainsi un tableau vivant de la vie quotidienne de la société néo-grenadine au XVIIe siècle.

Plus d’information
Année de publication 2007
Auteur Hélène Vignaux
Format 16 x 24
ISBN 978-2-84269-798-3
ISSN 1626-2107
Nombre de pages 366
Éditeur Presses universitaires de la Méditerranée – PULM
Langue Français
Type ouvrage Broché, dos carré collé
Date de mise à disposition 3 nov. 2007
Quantité stock 8 Sens 2
Poids 0.620000
Hélène Vignaux

Dans la même collection

---
Jean-Marie Marconot, Bernard Tabuce
Broché, dos carré collé
12,00 €
Indisponible Other formats available"
Broché, dos carré collé
18,00 €
Indisponible Other formats available"
Hervé Lieutard Marie-Jeanne Verny
Broché, dos carré collé
13,00 €
Indisponible Other formats available"
Broché, dos carré collé
59,00 €
Indisponible Other formats available"