Le tigre de William Blake

Le tigre de William Blake

Plus de vues

Le tigre de William Blake

Principes et ingrédients du roman policier noir

Jean Roudaut

Le roman policier, fût-il écrit par Balzac ou par Dostoïevski, a mauvaise réputation.

Lire la suite

Téléchargeable
4,99 €
Version papier

* Champs obligatoires

4,99 €

Partager cette page

Description

Détails

Le roman policier, fût-il écrit par Balzac ou par Dostoïevski, a mauvaise réputation. Il passe pour relâché dans son écriture, et superficiel dans sa réflexion. Cependant, en se référant à Poë, Borges en a fait l’éloge. C’est qu’il tenait les personnages pour des pions sur un échiquier, et le crime était une péripétie sans passé.

Puis vint Hammett. Le roman policier (et noir) eut le souci d’évoquer la société inégalitaire et violente. Dès qu’il y eut des victimes à ce jeu, la question se posa : le mal est-il inné ? Alors, de purement intellectuel et décharné qu’il était à l’origine, le roman noir est devenu métaphysique. Il met en scène des éléments de notre mémoire, personnelle, sociale, ancestrale. Il décrit un combat d’égaux symboliques, l’Agneau et le Tigre, comme les faisait déjà s’affronter William Blake.

Caractéristiques de l'ouvrage

Caractéristiques de l'ouvrage

Année de publication 2017
Format Numérique
ISBN 978-2-36781-204-5
ISSN Non
Nombre de pages -
Éditeur Presses universitaires de la Méditerranée – PULM
Langue Français
Type ouvrage ePub
Taille en Mo 1,877
Date de mise à disposition Non
Support(s) de lecture Liseuse, Ordinateur, Tablette
Auteur(s)

Détails

Jean Roudaut

Dans la même collection

Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation. / This site uses cookies. By continuing to browse this site you are agreeing to our use of cookies. Pour en savoir plus / Find out more here.
x