Translating the Postcolonial in Multilingual Contexts

Translating the Postcolonial in Multilingual Contexts

Plus de vues

Translating the Postcolonial in Multilingual Contexts

Judith Misrahi-Barak, Srilata Ravi

Collection « PoCoPages »

Enrichir la recherche en études postcoloniales et en traduction est le but de ce volume qui s’efforce de mettre en question la division traditionnelle de ces deux champs disciplinaires et de les rapprocher de façon créatrice, par-delà les situations géographiques, les contextes linguistiques et les circonstances historiques.

Lire la suite

Broché, dos carré collé

24,00 €

Disponible

Description

Détails

This collection of essays aims to contribute to scholarship already published in Translation Studies and Postcolonial Studies, endeavouring to question the traditional divide between these two academic strands and to bring them closer together in creative ways, across several geographical regions, linguistic contexts and historical circumstances. Moving away from a binary and dichotomous approach, the authors address these questions that link linguistic heterogeneity, postcolonial resistance and border identities. How does translation as a process operate across different linguistic and cultural spaces? How do translated selves negotiate meaning simultaneously across multiple linguistic borders? For the sake of cohesion, the geopolitical zones of translational contact have been limited to two colonial/European languages, namely French and English. The regional languages involved cover postcolonial, cultural spaces where Mauritian, Haitian, Reunionese and Louisianian Creole, Gikuyu, Wolof, Swahili and Arabic are spoken.

Enrichir la recherche en études postcoloniales et en traduction est le but de ce volume qui s’efforce de mettre en question la division traditionnelle de ces deux champs disciplinaires et de les rapprocher de façon créatrice, par-delà les situations géographiques, les contextes linguistiques et les circonstances historiques. S’éloignant d’une approche binaire qui ne serait que dichotomique, les auteurs examinent les liens complexes entre hétérogénéité linguistique, résistance postcoloniale et identités aux frontières. De quelle façon la traduction en tant que processus fonctionne-t-elle à travers plusieurs espaces linguistiques et culturels ? Comment le sens est-il négocié à l’intersection de multiples frontières linguistiques ? Pour respecter la cohésion du volume les zones de contact géopolitiques ont été limitées à l’anglais et au français. Les langues régionales telles qu’elles sont analysées ici dans leurs échanges avec ces langues européennes sont les créoles mauricien, réunionnais, haïtien et louisianais, ainsi que le gikuyu, le wolof, le swahili et l’arabe.

Caractéristiques de l'ouvrage

Caractéristiques de l'ouvrage

Poids 0.6 kg
Année de publication 2017
Format 16 x 24 cm
ISBN 978-2-36781-241-0
ISSN 2118-3023
Nombre de pages 284 p.
Éditeur Presses universitaires de la Méditerranée – PULM
Langue Français, Anglais
Type ouvrage Broché, dos carré collé
Date de mise à disposition 27 avr. 2017
Auteur(s)

Détails

Judith Misrahi-Barak, Srilata Ravi

Dans la même collection

Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation. / This site uses cookies. By continuing to browse this site you are agreeing to our use of cookies. Pour en savoir plus / Find out more here.
x