Pratiques de mariage et nuances de continuité dans le monde grec

Pratiques de mariage et nuances de continuité dans le monde grec

Plus de vues

Pratiques de mariage et nuances de continuité dans le monde grec

Stravos Perentidis

L'ouvrage parcourt les rites nuptiaux de l'Antiquité d'Athènes à leur évolution dans le monde byzantin du IVe siècle, et la polyandrie pratiquée à Sparte.

Lire la suite

Broché, dos carré collé

8,00 €

Disponible

Description

Détails

Antiquité païenne — Athènes et ioniens : La découverte, dans les nouveaux fragments du Lexique de Photius, de la définition latente d'epaulia, premier jour de l'ensemble des rites nuptiaux dans l'Athènes classique, permet d'établir l'ordre authentique de ces rites dans la procédure complexe de la dation de la mariée (ekdosis). Aussi l'epaulia, deuxième  jour, est-il défini comme la cérémonie inverse de la précédente.Mais pour que le lien marital soit constitué, il faudra attendre, au troisième jour (anakalyptéria), l'enlèvement du voile nuptial, tite qui marque l'intégration de la mariée dans l'oikos de son époux et son passge au statut de femme.

Christianisme — monde byzantin : Dès le IVe siècle, saint Jean Chrysostome veut imposer des significations nouvelles aux rites du mariage, afin de les rendre conformes à la morale du christianisme. Le dévoilement est donc banni. Ainsi, pendant toute la période byzantine, la rupture est-elle manifeste pour le sens attribué au voile nuptial. Les sources iconographiques représentent la mariée avec la couronne sur la tête, symbole nouveau de son élévation sociale à l'état d'épouse, voire de la constitution du mariage.

Sparte — polyandrie : La polyandrie pratiquée à Sparte est la plus ancienne attestée sur le sol européen. Menacée par une classe de vaincus majoritaire en nombre, cette société de guerriers affronte un problème démographique aigu et invente des mesures institutionnelles très intéressantes aux yeux de la recherche anthropologique. On analyse donc le rôle du mari primaire de la mère quand il n'est pas le père biologique de l'enfant, la cohabitation des époux et la forme adelphique de cette polyandrie. La comparaison avec d'autres sociétés (Tibet, Guayaki du Paraguay, Lele du Kasai etc.) servira de moyen de réflexion pour construire le modèle spartiate.

Caractéristiques de l'ouvrage

Caractéristiques de l'ouvrage

Poids 0.36 kg
Année de publication 2002
Format 15 x 21 cm
ISBN 978-2-84269-533-0
ISSN Non
Nombre de pages 146 p.
Éditeur Presses universitaires de la Méditerranée – PULM
Langue Non
Type ouvrage Broché, dos carré collé
Date de mise à disposition 19 oct. 2017
Auteur(s)

Détails

Stravos Perentidis
Recension

Dans la même collection

Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation. / This site uses cookies. By continuing to browse this site you are agreeing to our use of cookies. Pour en savoir plus / Find out more here.
x