Madrid, février 1965

Madrid, février 1965

Plus de vues

Madrid, février 1965

Une ligne de partage ?

Florence Belmonte

1965. Vingt-cinq ans après la fin de la guerre civile, la génération qui ne l’a pas connue arrive en âge de prendre des responsabilités, ce qui ne signifie pas nécessairement marcher dans les traces des vainqueurs ou construire la société qu’avaient désirée les vaincus...

Lire la suite

Broché, dos carré collé

25,00 €

Disponible

Description

Détails

1965. Vingt-cinq ans après la fin de la guerre civile, la génération qui ne l’a pas connue arrive en âge de prendre des responsabilités, ce qui ne signifie pas nécessairement marcher dans les traces des vainqueurs ou construire la société qu’avaient désirée les vaincus. Après l’échec du rêve d’ouverture politique du début des années soixante, la révolte étudiante survenue à Madrid en février 1965 souligne le malaise profond qui s’installe dans la société espagnole tout autant que les ressources que le Régime conserve.

Ce volume tente une réponse à la question d’une possible césure dans la continuité du franquisme en avançant l’hypothèse d’une charnière historique qui se dessine alors dans l’opposition tandis que la dictature prolonge sous des formes différentes les valeurs idéologiques qui l’ont portée au pouvoir. Il propose l’analyse d’un événement dont l’étude est propice à suspendre le temps, à cerner des caractéristiques qui le dépassent, car la crise madrilène de février 1965, comme mécanisme d’un processus transitionnel, est précisément susceptible de faire saisir les ciments de la continuité du franquisme tout comme la rapidité de l’instauration de la démocratie à la mort du dictateur.

Caractéristiques de l'ouvrage

Caractéristiques de l'ouvrage

Poids 0.54 kg
Année de publication 2008
Format 16 x 24 cm
ISBN 978-2-84269-840-9
ISSN 1297-9228
Nombre de pages 240 p.
Éditeur Presses universitaires de la Méditerranée – PULM
Langue Français
Type ouvrage Broché, dos carré collé
Date de mise à disposition 7 nov. 2008
Auteur(s)

Détails

Florence Belmonte

Florence Belmonte est professeur de civilisation de l’Espagne contemporaine à l’université Paul-Valéry — Montpellier III.
Recension

Dans la même collection

Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation. / This site uses cookies. By continuing to browse this site you are agreeing to our use of cookies. Pour en savoir plus / Find out more here.
x