Supplément Revue Archéologique de Narbonnaise n° 45

Supplément Revue Archéologique de Narbonnaise n° 45

Plus de vues

Supplément Revue Archéologique de Narbonnaise n° 45

Un espace rural antique dans le territoire de la cité de Béziers

La campagne gallo-romaine est bien souvent abordée au travers des fermes et villae qui la parsèment. Les découvertes faites sur le territoire de la commune de Béziers montrent des éléments très atypiques et inédits à l’échelle régionale, voire nationale.

Lire la suite

Broché, cousu

40,00 €

Disponible

Description

Détails

La campagne gallo-romaine est bien souvent abordée au travers des fermes et villae qui la parsèment. C’est essentiellement sur ce corpus que s’appuie notre connaissance sur la dynamique et la répartition du peuplement, les productions agricoles ou le statut social des habitants de ce monde rural. Cependant, d’autres vestiges peuvent également éclairer ces problématiques, comme l’opération d’archéologie préventive menée par l’Inrap s’y attèle tout au long de cet ouvrage. Les dix hectares fouillés sur la commune de Valros, dans l’Hérault, livrent en effet des données originales qui illustrent avec force la propriété et la prospérité d’un notable de haut rang issu d’une grande famille de la cité de Béziers, sans pour autant livrer le centre domanial.

Les nombreux témoins d’activités agraires constitués par des chemins, des champs de vignes, vergers et cultures annuelles font l’objet d’une analyse détaillée. Les études archéologiques et paléo-environnementales permettent de restituer le paysage agricole antique. Par ailleurs, une approche archéo-géographique met en perspective cet espace fortement structuré avec un aménagement territorial plus vaste, celui de la centuriation de Béziers.

Un ensemble architectural à vocation funéraire s’inscrit au sein de ce parcellaire. Une épitaphe nous dévoile le nom et le statut de la personne qui y a été honorée. Il s’agit d’une flaminique nommée Oppia qui devait probablement officier à Béziers, chef-lieu de cité voisin. Deux tombes de jeunes enfants richement parés témoignent également de la position sociale élevée des individus retrouvés dans ce complexe funéraire. Par ailleurs, des indices permettant d’associer à cet ensemble un lieu de culte donnent à ce site un caractère inédit.

Enfin, une nécropole d’esclaves et de dépendants située au carrefour de chemins illustre aussi la présence et l’importance de ce vaste domaine. L’identification de cette population particulière s’appuie à la fois sur des données archéologiques et anthropologiques dont l’exploitation très poussée montre les spécificités dans le recrutement, les rites funéraires ou les pathologies identifiées.

L’ensemble de ces éléments rend les découvertes faites à Valros très atypiques et inédites à l’échelle régionale, voire nationale.

Caractéristiques de l'ouvrage

Caractéristiques de l'ouvrage

Poids 2.44 kg
Année de publication 2017
Format 28,5 x 23 cm
ISBN 979-10-92655-07-0
ISSN 0153-9224
Nombre de pages 574 p.
Éditeur Presses universitaires de la Méditerranée – PULM
Langue Non
Type ouvrage Broché, cousu
Date de mise à disposition 13 juil. 2017
Auteur(s)

Dans la même collection

Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation. / This site uses cookies. By continuing to browse this site you are agreeing to our use of cookies. Pour en savoir plus / Find out more here.
x