Presses universitaires de la Méditerranée

Aller au contenu principal »

testbanner

Rechercher sur le site
Recherche avancée
 

Bienvenue sur le site des Presses universitaires de la Méditerranée

 

 

Les PULM ont pour mission de participer à la diffusion et à la valorisation de la recherche ; elles dépendent du Conseil scientifique de l’université Paul-Valéry Montpellier 3. Trente-cinq ouvrages en moyenne, répartis en douze collections, y sont publiés chaque année. Les PULM éditent également sept revues et assurent la diffusion de la Revue archéologique de Narbonnaise ainsi que celle des Éditions de l'Espérou.


Vous trouverez sur le site les dernières nouvelles de la vie des PULM, ainsi que l’actualité de notre publication : ouvrages récemment parus ou à paraître.

 

 

ACTUALITÉS

Retrouvez les PULM sur   

 

 

Les PULM dans la presse

Midi Libre du dimanche 7 juin 2015

 

 

 

 

Dernières nouvelles

Congés d'été

Chers visiteurs,

notre boutique est fermée pendant la période estivale. Vous pourrez à nouveau commander nos ouvrages dès le 24 août.

 

L'occitan en guerre. Lettres à Pierre Azéma (août 1914-décembre 1916), Louis Bonfils, lettres éditées et traduites par Guy Barral dans la collection « Estudis Occitans ».

 

« Navire éternel mon pays ». La grécité dans l'œuvre d'Odysseas Elytis, Nadia Stylianou dans la collection « Voix des Suds ».

« Corpus sensibles », revue Cahiers de praxématique, n° 59.

 

  Portée des ombres. Pour une poétique de la lecture, François Migeot, dans la la collection « Sciences du langage ».

 

 

  Diasporas, Cultures of Mobilities, ‘Race’ 2. Diaspora, Memory and Intimacy, Sarah Barbour, David Howard, Thomas Lacroix, Judith Misrahi-Barak, dans la série PoCoPages, de la collection « Horizons anglophones ».

 

 

Plans communaux de sauvegarde et outils de gestion de crise, Frédéric Leone et Freddy Vinet, dans la collection « Géorisques ».

Qui a volé mon « patois » ? L'épopée scolaire aveyronnaise d'une langue proscrite, Michel Lafon, dans la collection « Estudis occitans ».