De la langue au discours : l'un et le multiple dans les outils grammaticaux

Gérard-Joan Barcelo, Audrey Lauze, Adeline Patard

L’étude des outils grammaticaux pose la question sémantique de l’un et du multiple. L’imparfait, par exemple, est généralement considéré comme un temps du passé d’aspect sécant...

Physique
Broché, dos carré collé
25,00 €
Disponible Disponible

L’étude des outils grammaticaux pose la question sémantique de l’un et du multiple. L’imparfait, par exemple, est généralement considéré comme un temps du passé d’aspect sécant. Si cette valeur sémantique se reconnaît sans peine dans un énoncé comme : « Il neigeait », on a bien plus de mal à la percevoir dans le système hypothétique, par exemple dans une phrase comme : « S’il neigeait demain, j’irais à la montagne », ou encore dans une tournure optative telle que « si seulement il pouvait neiger ! » On constate ainsi, au moins en discours, la présence apparente de la polysémie. À un niveau plus général, l’unité sémantique d’un signifiant grammatical ne serait-elle alors saisissable qu’en langue ? Se réduirait-elle ainsi à une pure abstraction qui s’actualiserait en discours dans des sens multiples ? Ou bien la polysémie existerait-elle aussi en langue, contredisant l’unité de la forme du signifiant ? À moins que la variation constatée ne soit qu’un leurre, masquant une invariance opérant tant au niveau de langue qu’à celui du discours. Dans ce cas, comment expliquer la multiplicité des sens en discours ? Tient-elle à une action du co(n)texte ? Celui-ci filtrerait-il certains traits du sémantisme de base au détriment d’autres ? Ou bien le sémantisme de base subirait-il une (des) déformation(s) ? Des neutralisations ? Des enrichissements ? Ou encore l’impression de polysémie serait-elle la conséquence de l’interaction des éléments du co(n)texte, chacun conservant son sémantisme propre ? Quelles peuvent être les conséquences des diverses théorisations dans le domaine de la linguistique appliquée ?

Telles sont les questions qui, dans une perspective élargie à tous les phénomènes linguistiques qui relèvent de la grammaire de la langue, ont été débattues au cours de ce colloque.

Plus d’information
Année de publication 2008
Auteur Gérard-Joan Barcelo, Audrey Lauze, Adeline Patard
Format 15 x 21
ISBN 978-2-84269-850-8
ISSN 0990-3445
Nombre de pages 256
Éditeur Presses universitaires de la Méditerranée – PULM
Langue Français
Type ouvrage Broché, dos carré collé
Date de mise à disposition 20 janv. 2009
Poids 0.480000
Gérard-Joan Barcelo, Audrey Lauze, Adeline Patard

Dans la même collection

---
Victor Allouche, Bruno Maurer
Broché, dos carré collé
15,00 €
Sandrine Sorlin
Broché, dos carré collé
21,01 €
Broché, dos carré collé
25,00 €
Broché, dos carré collé
10,00 €